Les propriétés vertueuses du curcuma

Les propriétés vertueuses du curcuma

Originaire de l’Inde et de la Malaisie, le curcuma a toujours joué un rôle dans la médecine traditionnelle et préventive. Utilisé comme additif alimentaire, cet épice jaune-orangé et parfumé trouve également sa place dans les pratiques esthétiques. Que ce soit pour le traitement des troubles digestifs ou pour soulager les maladies inflammatoires, le curcuma possède des propriétés miraculeuses.

Les propriétés du curcuma


Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse vivave au même titre que le gingembre. Sa tige mesure entre 60 à 100cm à maturation. Le genre curcuma regroupe une quarantaine de variétés qui ont en commun des feuilles lancéolées et un rhizome noueux à la chair jaune ou orange vif. Les rhizomes (la partie souterraine) possèdent des vertus fabuleuses pour la santé. Il fait partie de la catégorie des épices. Le curcuma s’utilise surtout pour assaisonner les aliments.  Il s’emploi également comme un médicament dans de nombreuses cultures.

Des écrits sanskrits datant de 4 000 ans avant Jésus-Christ parlent déjà des bienfaits du curcuma. Il est d’ailleurs l’un des éléments essentiels de la médecine ayurvédique. C’est une technique de cure ancestrale chinoise également reproduite en Thaïlande et en Indonésie. Cette plante est utilisée depuis des siècles pour stimuler la digestion et traiter les troubles qui y sont liés. Le curcuma est arrivé en Europe avec les currys transportés par les Britanniques depuis leur Empire des Indes. Le rhizome est repiqué par tronçons, récolté plusieurs mois après, pelé et bouilli puis réduit en poudre.

Contrairement dans les pays où il est originaire, la reconnaissance des propriétés médicinales du curcuma en Occident est assez récente. Aujourd’hui, certains médicaments naturels destinés à traiter les problèmes digestifs en contiennent. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Commission scientifique allemande chargée de valider les propriétés médicinales des plantes ont même reconnu ses nombreuses vertus. Des recherches scientifiques sont aujourd’hui en cours de déterminer le rôle des principaux composants de la plante, dont la curcumine, dans la prévention et le traitement de certains cancers.

Les propriétés médicinales du curcuma

Dans la médecine traditionnelle et la photothérapie, le curcuma participe dans le traitement de diverses pathologies. Il agit notamment comme :

  • Un stimulant qui lutte contre l’acidité gastrique en produisant du mucus. Il protège l’estomac et le foie, diminue les nausées et les sensations d’inconforts.
  • Un anti-inflammatoire : la curcumine contenue dans le rhizome soigne les inflammations intestinales et limite les crises douloureuses dans le cas des colites ulcéreuses. Elle soulage également la gastrite, la pancréatite et l’arthrite rhumatoïde.
  • Un fluidifiant sanguin : le curcuma cible les problèmes circulatoires et réduit les risques d’attaque d’apoplexie et de crise cardiaque.
  • Un antioxydant : le curcuma prévient du vieillissement des cellules.
  • Un antibactérien : appliqué en cataplasme, le curcuma soigne l’eczéma, le psoriasis ou les mycoses.

On considère aussi le curcuma  comme un colorant et un conservateur alimentaire, en plus de son rôle important en tant que médicament. Cependant, le curcuma, à forte dose,  ne se conseille pas dans certains cas. Notamment pour les bébés, les femmes enceinte et les personnes souffrant d’obstruction des voies biliaires.