Le physique a fait son Oeuvre
Date: 24 septembre 2007 à 09:41:01 CEST
Sujet: Les archives de la NM


BAYONNE-URCUIT/STADE MONTOIS. --Pour sa rentrée à Lauga, Denek-Bat s'offre de coriaces Landais (63/58) et signe ainsi une belle première. Deux matches, deux victoires, l'entame est encourageante


Martin Novak et Streten Cabarkapa
Photo Sud-ouest

Mission accomplie ! Pour son premier rendez-vous officiel sur son parquet en Nationale 2, Bayonne Urcuit est entré directement dans le vif du sujet. Du lourd, rapide et vicieux avec Mont-de-Marsan. Un sérieux test pour le tout nouveau capitaine Guillaume Mérie et ses partenaires. Un test gagnant.

Le match. Tout le monde s'y attendait. Il a tenu ses promesses durant sa totalité pour autant que les locaux ont toujours fait la course en tête (à l'exception du premier panier du match signé par l'ex- Bayonnais Barrouillet). Julien Blanchot de suite dans le rythme a mis sur de bons rails ses partenaires «enquillant» deux lancers francs suivis d'un magnifique dunk (12/12). Avec un Cabarkapa dans son rôle de point d'ancrage dans la raquette et Mérie dans celui à la fois d'accélérateur et de modérateur, les pensionnaires de la Nive prennent le large (44/32 25e). Bien en place défensivement, les hommes de Chris Singleton connaissent alors offensivement un petit coup de mou dont profitent les frelons montois pour piquer et revenir dans le match (57/56 37e). Le physique aidant, l'ex-pensionnaire de la Nationale 1 finit plus fort que son adversaire et s'impose logiquement 63/58. Mais nul ne doute, cette saison il faudra compter avec le Denek-Bat mais aussi avec le Stade Montois pour jouer le haut de tableau.

La stat. Les 1,99 m de Oussi, les 2, m de Barrouillet et les 2,15 m de Gely n'ont pas suffi aux Montois pour contrôler le rebond. Résultat : Bayonne Urcuit en récolte 40 contre seulement 22 côté landais.

Les joueurs clés. Côté local, difficile d'en dégager un tant la cohérence de ce groupe semble prendre forme mais c'est évident que Guillaume Mérie est en train de prendre son envol avec 16 pts, 3 fautes provoquées, 2 interceptions et 7 rebonds. Côté landais et ce n'est pas une surprise, l'ex- Bayonnais Jean-Daniel Barrouillet a fait un très bon match avec 13 pts (4/4 à 2 pts, 1/2 à 3 pts et 2/3 aux LF), 6 rebonds et 5 fautes provoquées.

Au classement. Avec deux succès surt les deux premiers matches, le Denek-Bat partage la première place de la poule avec La Rochelle, Cognac et Hagetmau. Le week-end prochain, les Bayonnais se déplacent sur les terres de l'ASPTT Garonne.

VESTIAIRE.
Chris Singleton (entraîneur Bayonne Urcuit) « Ce soir je pense que le point positif est d’avoir gagné ce match sans être très efficace. Nous nous sommes bien occupés du côté défensif puisque nous les laissons à 58 points. Pour moi, il n’y a pas de petite victoire dont le mérite est là ».

Jean Daniel Barrouillet (ex joueur de Denek) « Je pense sincèrement que même si ce soir nous avons toujours été derrière au score, nous aurions pu passer. La différence s’est faite physiquement car sur la fin pour nous cela a été difficile. Ce championnat va être serré car 5 ou 6 équipes semblent être au dessus »

O.D. www.sudouest.com





Cet article provient de Denek Bat Urcuit
http://www.denekbaturcuit.fr

L'URL de cet article est:
http://www.denekbaturcuit.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=260